SLIDER

ETSY SHOP

Les blogueuses & le webdesign



- Disclaimer : cet article n'est pas une leçon de morale, ni une leçon de conduite, juste un billet d'humeur pour vous amener à réfléchir sur le fait que les web designer & graphistes ne soient pas pris au sérieux la plupart du temps. Je rajoute que je ne mets pas tout le monde dans le même panier. -

Il est rare que je poste des billets d'humeur sur mon blog...Je ne sais pas forcément comment amener mes idées, comment les faire bien comprendre au plus grand nombre. Je garde souvent tout pour moi, parce que je ne voudrais pas créer de débat inutile, qui ne ferait rien avancer. En ce moment, j'ai pourtant l'envie de vous écrire mes pensées sur les blogueuses et le web design.

- Remontons le temps ensemble -


Cela fait bientôt 4 années que je suis blogueuse. Au tout début de ce blog, j'ai pris l'habillage qui me plaisait le plus parmi les propositions de templates sur blogger. L'aventure commençais et je n'avais pas envie de déjà devoir débourser des euros pour un blog.. (ça va pas la tête). Petit à petit, celui-ci fit son nid. Je me baladais de blogs en blogs, d'univers en univers et.. je me rendais compte que quelque chose n'allait pas. J'avais un blog sans âme (je parle surtout du design), même s'il était habité par des articles et des photos de plutôt bonne qualité.. le reste ne faisait pas du tout envie. 

Après quelques recherches de tutoriels sur google, j'arrivais à bidouiller mais sans trop de succès... la qualité n'était pas du tout au rendez-vous et je perdais patience, je m'énervais et je faisais même tout planter, plus d'articles, plus rien : le néant. Je pleurais, je me demandais comment j'allais faire pour avoir quelque chose de beau (sans pour forcement être pro). Je me renseignais et je découvrais qu'il existait des web designer et des graphistes, les pros du design. Je faisais des demandes de devis à droite et à gauche puis comme toute blogueuse qui débute son blog, je me disais que clairement ce n'était pas possible de payer autant pour juste un logo, ou un template...


Surtout depuis que j'avais découvert des sites de templates presque gratuits comme themexpose, etsy, creativmarket. Pourquoi allais-je payer 400€ alors que j'avais la solution d'un design à 6€ ou 20€ ?!! J'avais aussi pensé à demander de l'aide, la solution de facilité quand tu veux pas dépenser un rond mais que tu veux quand même quelque chose de bien (le beurre et l'argent du beurre). J'ai été chanceuse, car de l'aide j'en ai eu (encore merci Damien si tu passes par là). Saut qu'au bout d'un moment, j'avais clairement eu l'impression de trop profiter du système. Après m'être dit " tu ne veux rien payer et tu veux quelque chose de bien, alors démerde-toi". J'avais alors pris mon courage à deux mains et commencé à mettre le nez dans le code de mon blog. Au tout début clairement, je m'étais retrouvé devant un paquet de lettres et de chiffres en anglais que je comprenais absolument pas, qui me faisaient mal au crâne.


Au fur et à mesure, je devenais fière de moi, de mes progrès, de commencer enfin à comprendre comment fonctionnait tout ce satané code. Mon blog était alors devenu mon champ d’expériences et d'évaluations, jusqu'à ce que je comprenne que je pouvais créer d'autres blogs en mode privé pour tester.

A la suite de tout cela, me découvrant une passion, j'ai eu décidé de faire des études dans le domaine du webdesign afin d'en faire mon métier et surtout d'obtenir enfin un diplôme qui soit reconnu. Ce que je n'avais pas prévu, c'est qu'à leur tour, d'autres blogueuses débutantes ou non, voudraient elles aussi de l'aide, ou bien du tout cuit pour quelques euros. C'est alors à ce moment que tu te rends compte qu'à l'époque je voulais le beurre et l'argent du beurre, alors je cherchais le moins cher, quitte à ce que soit rempli d'erreurs de code ou bien que je n'ai pas la totalité des fichiers.

- De retour dans le présent -

Aujourd'hui je me rends compte surtout que les blogueuses veulent du design pro en commençant leur blog, pour même pas 20€. La faute à tous ceux qui pour s'adapter au budget blogueuses ont cassé leurs prix. La faute à ceux qui ont cédé du gratuit en échange de liens ou de pub.. la faute à ces sites qui permettent de vendre des habillages, logos pré-faits à customiser pour peanuts. 

 Parfois je demande à certaines, à combien elles estimeraient le prix d'un logo par exemple : 20€. C'est certain que si l'on regarde les tarifs etsy et compagnie, ça rentre dans les clous. Sauf que non, un logo unique, réfléchi pendant des heures, dessiné à la main, reproduit sur ordinateur et décliné en plusieurs pistes et formats pour l'impression, vaut bien plus que 20€. Cela fait partie de la propriété intellectuelle. Un template blogger créés de A à Z (xml, html, css, js...), donc un theme avec un design unique pour correspondre à l'univers de la blogueuse, vaut bien plus que 6€ acheté sur un site de templates que tout le monde peut se procurer.
Pour vous éclairer au mieux, un web designer qui débute prend minimum 30 à 50€/h soit environ 350/j pour que son travail puisse être un minimum rentable (histoire de ne pas manger des biscottes matins, midis, soirs). J'aimerais vous faire comprendre à travers ce billet que le métier de web designer ce n'est pas juste deux minutes pour créer un logo ou une bannière, ce n'est pas juste ouvrir photoshop, taper un nom de blog et basta. Il y a un énorme travail de recherches graphique derrière un projet. Un web designer ne vend pas seulement du temps, il vend de la matière grise et du savoir-faire, qu'il a acquit pendant ses études professionnelles. J'insiste bien sur le mot "professionnel" car aucune blogueuse qui n'est pas du métier, ou qui ne fait pas d'études dans le design ne peut s'improviser graphiste seulement sous prétexte d'avoir la suite adobe.


Si vous souhaitez avoir un design pro pour votre blog, demandez des devis mais ne soyez pas étonnés des tarifs, et économisez si vraiment c'est ce que vous voulez (comme pour tout d'ailleurs). Si vous avez un blog juste pour le plaisir et que vous aimez bidouiller avec des tutoriels alors c'est parfait et je vous encourage vraiment... mais si vous voulez avoir le beurre et l'argent du beurre.. à vos risques et périls.

12 commentaires

  1. Ça c'est bien dit! Bravo Madame! Je partage entièrement tes propos Joy. La faute au "tout fait tout cuit tout vite" et à la déprofessionnalisation des mentalités. Que conclure de tout cela? C'est qu'il faut s'en tenir au "B to B". Une autre explication réside peut-être dans le fait qu'une blogueuse pour qui le blog est un passe-temps pas ou peu lucratif ne peut pas se glisser dans la peau d'un commerçant ou d'un chef d'entreprise qui a besoin de communiquer pour vivre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Virginie. Oui c'est vrai que les blogueuses n'ont pas forcement le budget adapté quant à la réalisation d'un design sur-mesure par exemple, surtout quand le blog est considéré comme un pur loisir.

      Supprimer
  2. Houlaaa je suis entièrement d'accord avec ton article. Je ne compte plus le nombre de demandes de projets que j'ai eut avec "c'est gratuit" ou encore des personnes qui ne prennent même pas la peine de demander un prix et qui disent directement "je veux". Enfin bref je sais qu'on se comprend pour ça. Même si j'avoue avoir accepter plusieurs projets gratuitement lorsqu'ils me plaisaient et pour enrichir mon portfolio. Mais je n'accepte pas tout loin de là surtout que je ne suis pas freelance et que je ne peux donc pas demander de salaire.
    Encore désolée pour le roman et merci pour cet article qui remet les choses au clair sans être trop "leçon de moral" c'est le juste milieu.
    Bisous et bonne soirée. 💜

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les personnes qui viennent te demander si tes prestations sont gratuites ne réfléchissent pas.. c'est comme si tu vas dans une boutique et tu demandes si les articles sont gratuits... Oo.
      Je pense que tu devrais faire payer un minimum style argent de poche pour justement remplir ton portfolio en prévenant tes clients que tu souhaites le remplir. Tant mieux, c'est ce que je craignais au départ : que ça soit trop leçon de morale. Bises.

      Supprimer
    2. Merci pour ta réponse. C'est gentil. En fait je me vois pas demander quelque chose alors que je ne suis pas freelance et justement par respect pour ceux qui le sont. Mais je suis peut-être trop honnête. Haha. Mais du coup avec les projets que j'ai fait bénévolement ça m'a quand même permis de développer mon portfolio. Bonne soirée en tout cas. Bisous.

      Supprimer
  3. Bravo et merci pour cet article ! J'espère qu'il sera lu par un maximum de personnes pour faire comprendre le travail qui se cache derrière les tarifs des professionnels.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi & avec plaisir.
      Oui je l'espère aussi :)

      Supprimer
  4. Comme je te l'ai souvent dit, j'ai adoré suivre ta progression, surtout qu'au début tu paraissais assez perdue mais tout de même très intéressée. Donc dans un premier temps tu peux être fière de toi car tout le monde n'aurait pas eu cette persévérance :).

    Et ensuite, le métier de graphiste est encore assez mal reconnu, c'est vrai. Pourtant les moeurs changent doucement mais c'est encore compliqué niveau tarifs. Tout le monde veut payer le moins possible et quand on ne connait pas le métier, les prix peuvent dérouter un peu. Mais bon, avec le temps, j'ose espérer que tout le monde prendra conscience du travail que cela engage (y compris les professionnels).

    En tout cas je suis content d'avoir aidé un petit peu dans ton parcours. Des fois on me dit que je suis trop gentil, mais quand je vois des évolutions comme la tienne, ça me conforte dans mes choix de donner des coups de pouce :p.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :) ! Oui je me souviens qu'à la première vue du code xml de mon template je me suis dis : heu what ?!

      Oui j'espère aussi. Oui je pense que tu as été un élément déclencheur dans cette spirale infernale vers l'infini & le webdesign ;)

      Supprimer
  5. Totalement d'accord avec toi.
    "Tout travail mérite salaire" et un salaire décent, pas simplement pour payer ses charges.

    C'est toujours un peu compliqué de faire du B2C, surtout lorsque l'on est confronté(e)s à des personnes qui pensent pouvoir payer 50 euros un taff qui en vaut 500. Et le pire, c'est que ce n'est pas toujours de leur faute, comme tu l'as dit, les prix cassés sont un peu partout, et c'est bien dommage pour la profession.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire.
      C'est à dire que les freelances qui débutent et veulent s'adapter aux budgets blogueuses n'ont pas conscience qu'il faut rester dans le barème du marché et proposer un tarif/horaire correct pour ne pas faire faillite aussi vite et la plus part veulent absolument mettre un tarif à la prestation.. mais la même prestation ne mettra pas forcement le même nombre d'heures à être réalisé.. c'est donc là déjà que ça peut coincer..

      Supprimer
  6. Hello !

    Merci pour cet article plein de vérité :) Beaucoup de gens ont malheureusement tendance à se proclamer graphiste ou web designer quand ils savent ouvrir photoshop, mais personne ne valorise la réflexion ou la créativité... C'est en effet un métier à part entière qui mérite une reconnaissance donc une rémunération à hauteur biensur.
    Je suis toujours outrée des prix toujours plus négociés voire des demandes de bénévolat !
    Je n'inclut pas les travaux que l'on accepte par intérêt personnel ou pour les amis^^
    Fanny

    RépondreSupprimer


© Dearjoy - blog lifestyle
Blueberrydesigns wi(d)th love

mentions légales

contenu crée par moi-même, sauf mention contraire. merci de ne pas prendre ou recopier mes idées ainsi que mes textes et/ou mes photos.

Je fais partie du mouvement " HONEST BLOG - blog transparent sur les billets sponsorisés ".
© Dearjoy - blog lifestyle
with love